Accueil / QUI SOMMES-NOUS
cropped-i-banking-8.png

QUI SOMMES-NOUS

Bienvenue dans votre banque nouvelle génération.

Je m’appel Hacen JEAIDI j’ai décidé de créer un blog. Car j’ai envie de partager avec vous mes valeurs et ce qui m’anime aujourd’hui. Cette idée de blog a vue le jour suite à une prise de conscience profonde due à une succession d’événements dans ma vie et à de belles rencontres. Une réflexion sur ce que je voulais vraiment de ma vie ici et maintenant. Est-ce que je suis en phase avec mon moi ? Ou pas ? Ou bien en phase avec le poids de la société, mon éducation, mes croyances, qu’elles soient religieuses ou autres, toutes ses influences qui agissaient comme plusieurs couches qui peuvent soit éclairer ou bien étouffer mon être. Cette réflexion a agit comme si on avait reconnecté des câbles dans mon cerveau. Une connexion brutale à mon moi intérieur qui a donnée naissance à un nouveau Hacen grandi pour qui tous semble maintenant d’une telle évidence. Comme si je venais de me débarrasser d’un masque qui cachait mon visage, ou de me libérer de chaines invisibles. Une liberté comme jamais ressenti auparavant. Une capacité d’être Moi vers le monde et non plus le monde vers moi. Avec un nouveau champ des possibles qui s’ouvre, un nouveau cycle. Et une gratitude sans commune mesure à la vie pour tout ce qu’elle m’a apportée. C’est tout naturellement que cette réflexion m’a menée à me tourner vers le développement personnel. Et une croyance naturelle que chacun dispose en lui d’un potentiel incroyable qui ne demande que à être libéré. Que nous sommes nos propres freins. Lorsque je regarde dans mon rétroviseur, je me dis que je suis le seul responsable de tous ce qui m’est arrivé jusqu’à présent. Mes réussites et mes échecs. Nous sommes ce que nous décidons d’être. Si une personne nous égare de notre chemin, nous trompe ou nous fait du mal. C’est que inconsciemment nous lui avons donné une clé qui lui fait croire qu’elle peu le faire.

Comme nos enfants cherchent nos failles et s’engouffrent dedans. A nous de savoir nous protéger et à ne pas laisser certaines de nos portes ouvertes à des personnes mal attentionnées. Combien de fois il nous est-il arrivé d’accepter par ignorance ou fierté ou ego surdimensionné, ou à l’inverse un manque de courage criant ou croyances ou autres. Des choses que nous n’aurions jamais du accepter ? Le fameux ce n’est pas grave…

Un jour lorsque j’étais enfant, une personne m’a dit quand tu seras grand tu ouvriras une banque. C’est ce que j’ai décidé de faire aujourd’hui.

Ce n’est pourtant pas le nombre de banque qui manque me direz-vous ? Je vous l’accorde ce n’est pas faux.

Mais ouvrir, la banque des émotions, LA BANQUE DU COEUR. Car c’est la que naissent toutes nos vraies richesses. Une conviction profonde, que notre construction et son développement partent du cœur.

D’après une analyse de notre société, ainsi qu’une étude du marché émotionnel… ce nouveau genre de banque aura très bien sa raison d’être. Il faut dire que cette banque propose de nouveaux services, que nos banquiers actuels semblent ignorer. Nous n’avons peut-être pas les mêmes valeurs.

Notre modèle sociétale est axé sur des valeurs matérielles. Ce qui engendre un certain déficit affectif. Nous ne prenons pas assez le temps pour nous valoriser pour ce que nous sommes en tant qu’être humain. Certaines personnes semblent même parfois avoir perdu de leur valeur. Ici vous pourrez venir valoriser votre entourage, vos enfants… Des marques d’attention qui sont une richesse inestimable, écologique et surtout durable. Et vecteur d’une puissante énergie positive considérable. A forte dose la production d’électricité pourrait même être envisageable…Ou même parfois donner des ailes…Nous avons tous déjà vécu ce ressenti une impression « d’avoir des ailes ».

J’invite donc tout le monde à venir « ouvrir un compte émotionnel » dans votre banque « Financiero-émotionnel ».

Cela fonctionne exactement comme un compte de banque classique : Sauf qu’ici on y engrange des marques d’attention positives.

Soit pour vous même, il n’y a aucun mal à ce faire du bien. Soit au profit d’une autre personne que vous souhaitez  enrichir (amis, mari, voisin, collègue de boulot, sa boulangère, enfants, frère, cette inconnue qui vous a fait un magnifique sourire ce matin, ou même pourquoi pas votre patron…).

« Venez enrichir vos enfants en les valorisant ». Pas parce qu’ils ont bien travaillé à l’école ou rangé leur chambre ou se qu’ils ont accompli… Mais tout simplement pour ce qu’ils sont. J’insiste souvent sur les enfants. Quelle est la plus grande richesse qu’un enfant peu garder de ses parents ? Si ce n’est celle de l’amour.

Je comptes sur vous pour inviter tous vos amis à venir ouvrir un ou plusieurs comptes. Votre banque vient d’ouvrir ses portes et nous avons besoins de nouveaux clients !!!Vous serez très vite surpris du retour sur investissement. Une vraie richesse, une mine d’or pour ceux qui voient avec le cœur.

En bonus pour les premiers compte ouvert. Vous aurez la chance de pouvoir apprendre une nouvelle langue internationale. Qui a une portée universelle « La valorisation ».

Valoriser une personne, c’est comme lui ouvrir un «compte émotionnel positif». Je vous invite à  venir régulièrement faire prospérer vos comptes ! Et faire en sorte qu’ils soient toujours au vert.

6 Commentaires

  1. You make things so clear. Thanks for taking the time!

  2. Appreciating the time and energy you put into your blog and in depth information you offer. It’s awesome to come across a blog every once in a while that isn’t the same outdated rehashed information. Excellent read! I’ve saved your site and I’m adding your RSS feeds to my Google account.

    • Photo du profil de Hacen

      Thank you very much for your many return and testimonials. They are a real motor for me. Do not hesitate to share my website

  3. Thanks for sharing, this is a fantastic article post. Awesome.

  4. more. Thanks for fantastic information

Répondre à admin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils